Adhésion à la charte de l’Éducation Populaire

FAIR, adhère à la charte de l’Éducation Populaire. L’Éducation populaire concourt à la constante transformation de la société en contribuant à construire des alternatives éducatives, économiques, sociales et politiques dans lesquelles les individus soient co-auteurs de leur devenir. Les valeurs fondamentales qu’elle défend et qui fondent son action sont l’émancipation, la coopération, la solidarité, la justice. Elle travaille, dans une perspective d’expérimentation et de confrontation des points de vue de chaque citoyen, à la modification des rapports sociaux en intervenant sur les représentations, les croyances et les opinions. Son objectif est de fonder en actes une participation égale de chacun à une démocratie continuée qui soit le produit d’une vie en société riche et diversifiée. Pour cela elle œuvre à l’émancipation civique et intellectuelle des individus et des groupes en prenant le risque de développer, pour chaque question posée à la société, l’ensemble des points de vue possibles. L’éducation populaire n’est pas neutre. Elle est un militantisme qui trouve son énergie dans la confiance en l’intelligence individuelle et collective et leur aptitude à résoudre les conflits inhérents à la vie en société. Elle ne saurait souscrire à une quelconque idéologie acceptant, par fatalisme, l’exploitation et l’exclusion sociale de certains, comme un mal nécessaire.

En 1999, une charte d’objectifs est signée entre le ministère de la Culture et de la Communication et huit fédérations d’éducation populaire. La charte a pour objet de conforter ce partenariat sur les bases d’une politique culturelle plus démocratique, s’appuyant sur :

  • l’éducation artistique et culturelle, à l’école et hors du temps scolaire et tout au long de la vie
  • la médiation artistique et culturelle; le développement des pratiques amateurs
  • l’animation et la qualification des réseaux.

Article 1 : L’Éducation est un principe fondamental de la République.

Article 2 : L’Éducation Populaire est une démarche éducative, collective et globale qui s’effectue dans le respect de la personne humaine et participe à l’éducation de ses choix.

Article 3 : L’Éducation Populaire est une démarche citoyenne participative qui a pour but l’amélioration de la société et l’émancipation de la personne humaine.

Article 4 : La culture dans une démarche d’éducation populaire doit permettre de favoriser l’accès à une meilleure compréhension de l’environnement social.

Article 5 : L’Éducation Populaire contribue à favoriser l’éducation de chaque individu par un processus évolutif se développant tout au long de la vie.

Article 6 : L’Éducation Populaire contribue à favoriser l’expression de l’individu. Elle lui donne les moyens de penser par lui-même et de développer son esprit critique au sein de son environnement.

Article 7 : L’Éducation Populaire contribue favoriser la reconnaissance des différences et leur confrontation comme un moyen de développement du lien social.

Article 8 : L’Éducation Populaire contribue à favoriser l’établissement d’organisations sociales démocratique. (djrscs)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *